Poesie

Publié: juin 26, 2006 par Jilal dans Poesie
Tags:

 Poeme kabyle trouvé sur le net

faucon Faucon écoute bien mon message
avant de déployer tes deux ailes
sois de ceux qui comprennent par delà la montagne
emporte mes lettres
et raconte à chaque ami s’il est encore des coeurs qui s’attendrissent
qu’ils se souviennent de moi
enfant prédestiné à l’exil.

Publicités
commentaires
  1. KEMOUM AISSA dit :

    sa me touche

  2. zakaria dit :

    je dois avoué que je ne connais pas cette personne , mais j’ai apprecier bravo

  3. rachid bouabaia dit :

    Je souhaite revenir à kadiria
    Je souhaite retrouver tous mes amis
    Je revois, quand je pense à kadiria
    Celle que j’aime et qu’elle m’attend encore

    Souhaite-tu me conduire vers kadiria
    Là où j’ai laissé tous mes amis ?
    Ceux que j’aime est là-bas à kadiria
    elle m’écrit qu’elle m’attend toujours

    Je souhaite revenir à kadiria
    Revoir mes parents qui ont vieilli
    Je souhaite vivre et mourir à kadiria
    Tout près de ceux qui m’ont donné l’amour

    Je souhaite revenir à kadiria
    Je veux revenir à kadiria

    « Paroles dédier aux jeunes de kadiria à l’étranger  »

    r.bouabaia

  4. jilal dit :

    Salut rachid:
    Tu retournera voir
    Ton douar…trés bientot
    je l’éspére.
    ainsi celle que tu aime
    voir ta famille
    Aussi ,tes amis.
    Moi je suis allée 1,2,3,4,5,6,7,fois et je n’ai pas
    encore fini mon voyage.
    cette fois ci je retournerais voir
    Mes Oliviers.
    Arbres de sagésse,de paix,et d’histoire.
    Trés bientot je retournerai.
    La bas d’ou je viens.

  5. NASRI Zouaoui dit :

    Si le ciel nous donne un peu de pluie et de l’eau pure
    Un peu de miel à chaque mois d’avril
    Et un espoir perdu entre nos murmures
    Et des belles fruits sur les montagnes stériles
    Où la beauté qui arrive à nous sera pure
    Pour que cette terre qui recèle en son sein fertile
    des corps plus délicats que nos idées obscures
    Pour que tu reviendras à ton pays à el-kadiria
    Armé d’amour devant ta maison
    Pour sécher les larmes de tes parents
    Et pour mettre des herbes odorantes,
    Sur cette lande abondante,

  6. Djaafer dit :

    Mon cour se couvre de nuages,
    De larmes il déborde
    Au souvenir de mes épreuves.
    Ma confession fait trembler les montagnes
    Et rouvre les plaies de mon cour.
    J’ai tout consacré aux plaisirs des filles,
    Et, marqué au sceau d’un destin funeste,
    Je n’eus point de chance.
    Ah ! vivre seulement un jour de bonheur !

  7. NASRI Zouaoui (Youb) dit :

    Tu m’as accusé à tort
    Combien cela est vrai
    Je ne le voulais pas
    Notre amour s’est aiguisé
    Aux braise du feu
    Attisé avec du bon bois
    Afin que nul ne le touche
    Sa fumée irait vers les cieux
    Que le vent moissonnera
    Devant notre maison
    Pour donner
    naissance à des roses
    à l’image de ta beauté ma femme.

  8. jilal dit :

    Aprés Rachid bouabaia,le poéte .voici maintenant deux excellents poétes viennent honoré cet espace,Merci NASRI Zouaoui.Merci,Djaafer,la region est fiére de vous.peut étre d’ici là je mettrais en ligne une rubrique sous le nom:Poésie Kadirienne.

    • mohammed dit :

      Jijel : les poètes existent à Kadiria, ils sont des gens simples et intelligents comme les frères Bouabaia, Nasri et Djaffar. J’espère bien avoir le temps pour communiquer avec ces jeunes. Merci

      • jilal dit :

        Salut mohammed,communiquer avec les gens je fait que ça lorsque je débarque au bled.mais je doit avouer qu’apart Rachid Bouabaia,je ne connais pas Nasri et Djaafer,j’éspére le faire lors de mon prochain voyage du mois de novembre prochain;
        Je sais qu’il y a pleins de gens cultivés,peintres musiciens,poétes et informaticiens. comme partout.
        Salutations.

  9. Choukri-L dit :

    Pile ou Face ?
    La rébellion ou les valeurs ?

    Pile, tu te prendras
    pour un rebelle qui se bat pour la Liberté.

    Face, tu te prendras
    pour un pur qui se bat pour l’innocence.

    Je choisis ta pièce,
    elle est jolie.

    Elle n’est pas à vendre.

    Je te l’échange contre
    « Seuls sont les indomptés ».

    Ok dac !
    De toute façon,
    ma pièce n’est plus magique …

    Elle faisait quoi avant ?

    Elle donnait l’oubli,
    elle rendait les gens fiers d’eux,
    en leur trouvant une cause à défendre.

    Maintenant, elle donne toujours l’oubli,
    mais elle les rend publivores,
    je lui préfère ton dvd.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s