Artisan

Publié: novembre 16, 2008 par Jilal dans Cité 110
Tags:, ,

En Algérie comme dans beaucoup d’autres pays, il ne reste que quelques individus qui continuent à entretenir la passion pour le metier d’artisan.

e

J

‘étais tranquille sur le balcon chez ma mère a la cité 110, je voyais un homme ambulant vers la nationale 5, qui arrive droit dans le quartier, son metier est réparateur de tamis (Gherbal). Je crois que j’avais beaucoup de chance en rencontrant aujourd’hui cet homme qui venait de loin et qui aime son metier qu’on croyait disparaitre.

Je lui ai apporter deux tamis a réparer, il y avait quelques jeunes de ce quartier autour de lui en train de regarder son savoir.

Je ne sais pas de quel village vient-il, mais son accent nous prouve qu’il vient de kabylie. Il ne fait que son boulot, ce monsieur se fait pédagogue.

« Vous comprenez?ce métier est trés ancien, je l’ai pratiqué dans plus de 100 villages. Moi tout le monde me connaissent quand quelqu’un veut savoir ou se trouve un tel village eh ben c’est d’abord chez moi qu’ils demandent conseil ».
Lâche-t-il, pointant un doigt vers le mont de Lalla Oum Essaad.

Il s’en va vers le quartier d’Edraa en traversant la voie férrée, après avoir réparer plusieurs tamis en me demandant une dernière fois, si j’ai bien compris ce qu’il voulais dire.

Publicités
commentaires
  1. hassan dit :

    ci vri ce metier est ancien comme le condonier

  2. hassan dit :

    il ya ausi le marchant de tapi qui vien dan les quartie

  3. hassan dit :

    aussi le vendeur de panie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s