Encore, Lalla Oum Essaâd

Publié: septembre 13, 2009 par Jilal dans Culture, Region
Tags:, ,

J’ai déja parlé l’année dernière de ce plus haut sommet qui domine la region, a l’époque je m’intéresser à sa beauté et j’avais dit ce jour là que derrière cette montagne se trouve le magnifique village d’Ouled Boudekhane.

Lalla Oum Essaad
Le mont lalla oum essaâd, mérite une attention particulière. Si on l’aime,on serait capable de faire un déplacement spécial: Paris-Alger. Rien pour sentir l’air frais.

.

.
E


n feuilletant un livre à paris,[ ici ], que je suis tombé par hassard sur un passage mentionnant ce lieu cela m’a permis de revenir aujourd’hui sur ce blog pour écrire quelques choses d’histoire.

Ce livre est ecrit par: E.Carette entre 1841 et 1842 en racontant pas mal de choses sur les villages de: Beni Khelfoune, Beni Maaned Nezlioua,Tiliouine. Dans ce chapitre on peut lire ceci:

« 

Carette


C’est un pays montagneux,les deux points les plus élévés de leur territoire sont ,Tigrimou et Lalla Oum Essaad.

Lalla Oum Essaad, signifie Madame Oum Essaad, c’est le nom d’une femme dervich (DERWCHA ou GUEZZANA) entérré au sommet de la montagne, le lieu de sa sépulture est indiqué par un cercle de pierres dont elle occupe le centre.

De la hauteur de lalla oum essaad,on jouit, dit-on d’une vue magnifique, on découvre Alger, le pont de Beni Hini, Maatka, Sebaou, Iflissen et d’autres points encore.»

Publicités
commentaires
  1. rebouh dit :

    l’altitude du sommet lalla mousssaad est de 1028 m, ce blog reveille en moi une grande nostalgie, jadis on veillit sur ce sommet et on voit alger à nos pieds, je suis natif de ce beau village, les gens de tizi de djiber de taliouine de baba-ali et autre venaient passer le soirées ramdhanesques chez nous au café modeste , malgré la poussière on se donnait un grand plaisir aux parties de domino, la rounda la bezgga et le loto. nous etions une vraie famille, pas de problème linguistique, touts petits nous gardions les vaches, les moutons ensemble pas de limite de parcours helas de nos on profite plus de ces sites aphrodisiaques. j’espère bien un jour pourquoi pas sillonner la route de oued iggoug jusqu’à beggas , descendre la route de taliouine et venir partager un plat de sardine à thiers aujourd’hui kadiaria. bravo

    • jilal dit :

      Exact rebouh,les cafés d`antan c`était des lieux de rencontre et de conviavilité,le café et les veillés ramadanèsque de l`autre fois c`était des lieux ou les hommes s`y rendent pour parler ,jouer fumer et déguster un café.l`autre fois le café se sert à la turque on verse le café moulu dans l`eau,on met le mélange a chauffer jusqu`à ce qu`il mousse et on le sert brulant.malheureusement aujourd`hui, il n`existe plus de cafés dans les villages meme a Beggas.et je l’ai remarqué lors de mes déplacements.
      Dommage que les internautes de la région ne s`intéréssent pas à la photographie,si non je pense qu`à partir de ce sommet on pourra réaliser des vues panoramiques extraordinaires.
      Merci pour ton témoignage,je rappèlle qu`a kadiria il ya toujours les meilleurs sardiniers surtout celui du marché, tu pourra venir déguster un machta sardine ou deux avec un petit verre de selecto bien frais.

      Salutations.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s