Archives de la catégorie ‘Village’

Telle est la vie des villageois a l’époque coloniale!, sans routes, ni transports, ni eau ni électricité.Ces gens vivaient dans des conditions à la lisière de l’humanité.Pas de médecin. Pas d’école. L’enseignant vient au gré de son temps.

La plupart des villageois de cette époque possèdaient un âne,qui sert à tirer « l’araire », à porter des charges de bois, et parfois sur lequel la femme va jusqu’à la source chercher de l’eau. Il est aussi utilisé pour se rendre au marché hebdomadaire de palestro vendre les maigres récoltes en traversant Oued Isser avec tout ses dangers, comme le montre la photo suivante datée en 1957.

Publicités

Banquette

Publié: février 10, 2011 par Jilal dans Village
Tags:, , ,

C’est typiquement Algérien. Ce n’est pas des routes, sur cette photo… Mais des banquettes pour retenir les eaux de pluie dans le sol des villages.

La construction de banquettes a été adopté et réalisé dans le projet de la révolution agraire dans les années 70 à l'époque de Boumedienne.

Toujours utiles pour la nature et le transport. Aujourd’hui on a même vu des voitures et des marchants qui prennent ces banquettes pour leurs déplacements entre villages. Exemple: A pied ou en voiture. Si vous êtes à Béni Maaned pour aller à Ziraoua, vous allez sûrement prendre une banquette pour votre trajet.

Sur la photo des banquettes vers Ouled Lalem

Un jour. Un village

Publié: janvier 31, 2011 par Jilal dans Village
Tags:, ,
N

ous sommes a l’entrée Est de Kadiria, à Tiliouine. Tiliouine est l’un des plus anciens villages de la région. Situé à 1 Km de Kadiria. Administrativement ce village est rattachée à Lakhdaria (6 Km), mais socialement et économiquement rattachée à Kadiria. Le mot Tiliouine signifie: Source, en Tamazight.


Le Nord

Publié: décembre 5, 2010 par Jilal dans Region, Village
Tags:,

N

ous avons dit que les villages nord sont localisées dans la région de Beni Khelfoune, ces villages perchés sont couverts de forêts de chênes-lièges. Plus loin et a droite sur cette photo le Col de Begass attaquée par des incendies presque chaque été. Le reste de la végétation de broussailles, parfois jaunies par la sécheresse, d’arbustes épineux, de chêne verts ou de pins qui forment un tapis continu.

Incendie ou pas. Ce territoire est bien répété pour son air frais et ca fait plaisir de passer quelques jours de vacance ici à begass. Ici une vidéo réalisé lors de l’une des nombreuses visites que j’ai effectué dans ce coin.

es

La Maison Traditionnelle

Publié: novembre 28, 2010 par Jilal dans histoire, Ouled lalem, Region, Village
Tags:,

La quasi-totalité des villages en région possède la même apparence: c’est un regroupement de maisons en terre ou en pierre construites autour du mosquée.

Malheureusement depuis presque une trentaine d’années quelques villages ont disparus et d’autres se vident jour après jour, vu l’exode vers les villes.

Dans un chapitre précédent j’avais parlé de décoration de ces maisons anciennes mais aujourd’hui je voulais écrire un papier de mémoire sur ces villages tel que je les connais il y a très longtemps. J’étais petit.

A l’époque le village de tout temps été une unité de base dans la quelle les relations sociales s’équilibrent dans une constante recherche de l’harmonie: les vieux, les religieux, l’instituteur regroupé autour du plus sage de la tribu.

La maison traditionnelle est extrêmement simple est modeste: elle a été généralement construite par ses propriétaires aidés par leurs parents, leurs voisins, leurs amis. On a utilisé au maximum les matériaux naturels qui se trouvent à portée de main.

La maison traditionnelle c’est d’abord une grande pièce (Dar el Kbira) largement ouverte ou se réunit, mangé et dort à même le sol recouvert de HSSIRA (nattes artisanales). Autour de cette maison se trouve souvent un petit jardin fermé par des barrières pour empêcher les animaux d’entrer ou de sortir, et a l’entrée du portail on place souvent une jarre. Mais les temps ont changé me-direz-vous.

Photo prise de l’album de notre ami Yacine réalisé à Ouled Lalem.