Articles Tagués ‘histoire’

École communale et l’église, 1957

Publié: mai 3, 2015 par Jilal dans Archive., École, Culture, histoire
Tags:

Connaitre le passé et l’histoire à travers des photos.Pas plus.

image

Un jour. Un village

Publié: janvier 31, 2011 par Jilal dans Village
Tags:, ,
N

ous sommes a l’entrée Est de Kadiria, à Tiliouine. Tiliouine est l’un des plus anciens villages de la région. Situé à 1 Km de Kadiria. Administrativement ce village est rattachée à Lakhdaria (6 Km), mais socialement et économiquement rattachée à Kadiria. Le mot Tiliouine signifie: Source, en Tamazight.


Tous le monde sait que l’Émir Abd El Kader est le père de la nation Algérienne. Tous le monde sait au moins un minimum sur cet personnage historique, mais rare sont ceux qui savent que l’Émir avait séjourné et vécu dans notre région.

Ce n’est pas Jilal qui l’ai dit bien sûr, mais des historiens de l’époque qui ont apporté dans leurs écrits le parcours de l’Émir. Parmi ces historiens d’époque je cite: Jules LIOREL qui raconte ses témoignages de batailles sur son bouquin KABYLIE DU DJURDJURA, il dit ceci:

« L’année 1846 fut importante. Dès le mois de janvier Abd el Kader vint ravager la pleine des Issers. Ceux-ci, soumis à la France depuis déjà un certain temps, appelèrent à leur rescousse le général Gentil. A Notre arrivée, les cavaliers d’Abd el Kader opérèrent une razzia de bétail et se replierènt à Cherak el Teboul ou il établirent un camp. Nous nous mimes aussitôt à leur poursuite, et nous attaquâmes ce camp de Cherak el Teboul, situé sur la pente Nord des Flissa. Nous nous en rendîmes maîtres et il nous resta aux mains, 300 chevaux, 600 fusils, tous le bétail pris aux Issers, des selles, des drapeaux, des armes, et spécialement dans une tente, des lettres portant le cachet d’Abd el Kader et des lettres à lui adressées par l’Empereur du Maroc.

De son côté, dès le 15 janvier, le Maréchal se rend chez les Beni Khelfoune, puis, les jours suivants, s’engage dans la haute montagne. Le 19, on signale la présence d’Abd el Kader, sur les rives d’Oued el Kseb, on va pour attaquer le camp, mais Abd el Kader avait fui, et on ne put le rejoindre. On sut seulement plus tard que le 7 mars le colonel Camou l’avait rencontré et mis en déroute dans le sud

Pour lire ce chapitre cliquez sur le lien citée plus haut. Pour lire l'intégralité de ce bouquin, cliquez sur la couverture suivante.

Tourisme en 1904

Publié: juillet 10, 2010 par Jilal dans Archive., histoire, Region
Tags:, , ,

Dommage que certains livres anciens ne sont plus dans le commerce, pour que les gens du Bled puissent s’enrichir en histoire. La bibliothèque de Paris Bercy (François Mitterrand) est une vraie trésor en matière d’archives de livres anciens consacrés à l’Algérie notamment à notre région. Dommage aussi que la bibliothèque nationale d’Alger ne recupère pas des copies de ces livres très intéressents a mon avis.

A

ujourd’hui je viens de commencer un bouquin dans ce lieu datant de 1904, parlant de tourisme en Algérie en cette période. Son titre (Le guide pratique du Cyclo-Touriste et de l’Automobiliste en Algérie).

Voici un passage lu dans ce livre citant la commune de Thiers.

« De Palestro à Thiers 11 Km, route monotone. A 10 km de cette dernière localité, on laisse le chemin de Ben-Haroun à droite ( sources gazeuses) et ferrugineuses et on passe près de la station d’Aomar-Draa-el Mizane(21Km), qui est à gauche de la route. C’est le débit de la montée de Bouira.
La route s’élève d’abord en pentes douces sur environs 10 km. Franchit l’Oued-Djeber, puis atteint au 41éme Km. Un col sous lequel la ligne ferré passe en tunnel, et duquel elle descend en pente douce à Bouira.« 

V

oici une photo de Beggas prise vers les années 1940, cette photo a été envoyée par Denis Berthon, petit fils de la famille Broussais qui tenait une ferme aux alentours de Beni Khelfoune au siecle dernier. J’ai déjà parlé dans un précédent post de cette ferme et de sa réquisition de force par le général De Gaulle au début des années 1940 durant sa cachette contre les allemands. La photo est prise probablement depuis le village de Beni Ntass. Parmi les autres photos envoyées par Denis Berthon, j’ai selectionné quelques unes d’une rareté exceptionnelle montrants cette fameuse ferme et la famille Broussais qui a été expulsé de sa ferme par De Gaulle pendant la deuxième guerre mondiale.
beni kalfoune col beggas

Pour des raisons inexplicables de Gaulle ne cite meme pas cette ferme dans ses memoires et ses discours et les historiens n’ont jamais entendus parlé de cette ferme, seules les habitants de notre région et la famille Broussais et De Gaulle lui meme et sa famille connaissent cette cachette historique du général en periode de la deuxième guerre. Ce général était vraiment drole.

La majorité des français pensent que De Gaulle était à Londres de 1939 à 1945, oui certe mais entre autre il était aussi caché a Beni Khelfoune dans la ferme Broussais. Pour l’histoire et en exclusivité et pour la première fois ces photos ont été offertes à notre blog par les Broussais, Merci. VOICI CES PHOTOS.

El Gountas Lek’hel

Publié: octobre 30, 2009 par Jilal dans Culture, histoire, Info
Tags:, , ,

Situé à l’entrée Ouest de la ville. Le Lotissement ou la cité des 215, c’est le quartier le plus peuplé, le plus grand, le plus animé.

.
C

’est au début des années 1980 qu’est né le projet de construction d’un lotissement. Jadis ce lieu était un champ de céréales appelé El Gountass Lek’hel (Le tronc noir) et la nationale 5 passait au milieu de ce champ avec plein de virages et des eucalyptus au bord.

`On raconte beaucoup de choses sur El Gountas Lek’hel et chacun a sa propre histoire sur ce lieu.`

De nombreux accidents de la route se sont produits à l’époque sur ces virages, mais ces dernièrs ont été supprimé et remplacés par une voie directe reliant Tilouine à Kadiria. C’était vers 1979 si j’ai bonne mémoire. On raconte beaucoup de choses sur El Gountas Lek’hel et chacun possède sa propre histoire sur ce lieu.

.
.

.

Ce lotissement ou (cité des 215) possède plusieurs commerces, Une salle de sport et une mosquée en construction et 3 cybers. Les maisons de ce lotissement sont individuelles et les habitants sont des Propriétaires.

.
.

Ici la nouvelle poste du lotissement, Près de la route nationale 5. Certains l’appelle la grande poste.

la poste

Histoire d’un Pont

Publié: octobre 26, 2009 par Jilal dans Ponts et chaussées, Region
Tags:, ,

Guentret Mzaouche pour certains, Guentret Tabia pour d’autres.
Le mot Guentret veut dire: Pont.

U

n pont sur la route CW 1 à deux pas de Kadiria reliant les villages Sud (Régions Draâ Bourouta et Sanhadja) à la ville. Historiquement on ne connait pas exactement sa date de construction et il n’ y a aucune signature sur ce pont. Mais si on sait que la ville de Thiers ( Actuellement Kadiria ) a été créée en 1876 et vu l’architecture et la structure métallique de ce pont, On peut donc conclure que ce pont a été construit vers 1900: C’était le style de cette époque, ce pont est ressemblable aux ponts de chemin de fer (mise en ligne a partir de 1886). Avant cette date, les quelques rares liaisons routières vers ces régions se font via le pont suspendu aux environs de Lakhdaria, dit: Pont Charles, appelé communément ( Guentret Char ), construit entre les années 1872 et 1880, disparu au début des années 2000.

.
.

Cette recherche a été réalisé par ma propre initiative.
Si il y a eu erreur ou mal-information, Merci aux connaisseurs
de me corriger. Musique de ce reportage par: Ismael Lo